rbl architecture paysagère

Sources renouvelables

Origine de notre courant : 90% est en provenance des centrales hydroélectriques du Seujet, de Vessy et de Chancy-Pougny et 10% est solaire.

 

Nouveau   

Microphon.jpg   

Nouveau Outils de calcul par-feu contre les feux de forêts      

Christopher Dresser (1834-1904)

Le premier et seul botaniste à devenir un designer industriel haut de vol. À découvrir absolument, son œuvre est d'une pureté incroyable.

CD_winepot_03_amphore.jpg        CD_taost rack_01.jpg

Publication du projet du 'Jardins du couchant' Nyon dans Tec21

juin 2019

366_Nyon_02.jpg366_Nyon_01.jpg366_Nyon_00.jpg

Projet en cours de construction. Ce nouveau quartier à Nyon a été conçu par notre bureau avec A Carré SA. La nouveauté au niveau Suisse sont des murs en terre battue colorée de 120 mètres, la végétation comestible et un réservoir souterrain naturel pour stoker les eaux pluviales.

Le jardin de Henry Bava à la route de Chêne 30, 1208 Genève

Le jardin est spécialement spectaculaire en ce moment. Le mur végétalisé côté route est dans une phase d'apothéose. Les plantes, assez timides au début, se bataillent contre leur droit de place. Ce qui les fait sortir de leurs gonds et envahir l'espace voisin et le vide qui les entoure. Splendide ! Dès que la brume artificielle se met en marche et entoure les sculptures, les couleurs végétales vives contrastent avec cette blancheur dissipante.

Les besoins des arbres à Genève

Les nouveaux arbres de la plaine de Plainpalais vont bientôt faire le pourtour de la plaine. Ils ont été plantés dans un revêtement en enrobé bitumineux. Suite à un simple calcul, on peut facilement trouver un rapport entre la quantité de béton et la terre végétale mise en place pour chaque arbre qui nous donne la chair de poule : nous arrivons à 0.6 m3 de béton pour 0.4 m3 de TV.

Les orchidées au Grand-Lancy

Les orchidées sont protégées par la confédération en Suisse. C'est au canton de veiller à préserver les populations. Malheureusement, c'est aux communes d'entretenir ces populations. Des communes qui ne font gère de différence entre une plantation d'annuelles exotiques et les précieuses orchidées. L'ensemble des espaces verts et entretenu selon un planning précis qui ne prend pas en compte la croissance des végétaux au grès des saisons, qui peuvent varier d'une année à l'autre.

C'est pour cette raison qu'une population d'orchidées a été détruite il y a 5 ans dans le parc Navazza-Oltramare pour une compétition de caisse à savon. C'est seulement en 2018 que quelques sujets ont refait leur apparition. On se réjouit pour 2019.


Loading Conversation